Mai '68 : les Accords de Grenelle

« Soyez réalistes, demandez l’impossible ! »
- Slogan de Mai 68, inspiré par Ernesto Che Guevara (1928-1967)
3 mai 1968. Des centaines d’étudiants se rassemblent dans la cour de leurs universités. Ils exigent une démocratisation de l’enseignement et la fin des restrictions moralistes qui leur sont imposées. Une grève étudiante se transforme en grève ouvrière pour l’avancée des droits sociaux. C’est le début d’une révolution économique, politique et culturelle en France. Le régime paternaliste du président Charles de Gaulle, les valeurs traditionnelles et conservatrices dominantes, et la prévalence du capitalisme dérégulé à l’américaine sont sur le point d’être renversés. Acculé, le gouvernement Pompidou rencontre les représentants des syndicats ouvriers et étudiants, ainsi que le patronat français. Ils se doivent de mettre un terme aux grèves sauvages qui éclatent à travers
le pays. Dans les locaux du ministère du Travail, rue de Grenelle à Paris, les slogans scandés par les grévistes résonnent à travers les murs. Qu’adviendra-t- il de leurs appels ? Quelles seront les conséquences du plus grand mouvement social du XXIème siècle ? Et parviendrez-vous à récolter les fruits de cette révolution ? Chers délégués, les réponses vous attendent à Grenelle.

*Veuillez noter que les délégués de ce comité doivent maîtriser le français couramment. Toutes les communications du comité, orales comme écrites, auront lieu en français.*

 

“Be realistic, ask for the impossible!”
– Slogan of May 68, inspired by Ernesto Che Guevara (1928-1967)
May 3, 1968. Hundreds of students assemble in the courtyard of their universities, demanding the democratization of schools and the end of their moralist restrictions. A student protest turns into a workers’ movement for their rights and social protection. It is the start of a cultural, economic, and political revolution in France. President Charles de Gaulle’s paternalistic rule, society’s
traditional conservative values, and the prevail of unbridled capitalism in the country are about to be overthrown. Pushed into a corner, the government meets with representatives of labor unions, student unions, and employers to put an end to the wild strikes taking place all over the country. In the headquarters of the Ministry of Labor, rue de Grenelle in Paris, the cries of protesters echo through the walls. What will become of their demands? What will be the consequences of the biggest social movement of the century? And will you be able to sample the fruits of this revolution? You, delegates, will answer these questions in Grenelle.

*Please note that an advanced fluency of French is required to participate in this committee. All committee proceedings, both written and spoken, will be carried out in French.*